Voyager avec son animal de compagnie: bonne ou mauvaise idée ?

Beaucoup de gens, en tant que grands voyageurs, hésitent à adopter un compagnon à quatre pattes de peur de ne plus pouvoir partir à l’aventure à l’autre bout de la planète. Et si l’on te disait que les deux sont compatibles ? Dans cet article, on te prouvera que voyager avec son animal de compagnie est une formidable expérience selon les rapports reçus par l’Association italienne pour la protection des animaux et de l’environnement : Aidaa, 23 435 chiens ont été abandonnés sur les routes et les autoroutes. Outre les portées non désirées et les facteurs économiques, l’organisation des vacances peut être l’un des facteurs qui peuvent affecter l’abandon des amis à quatre pattes. Il n’y a aucune excuse pour abandonner un animal, surtout lorsque les compagnies aériennes proposent des offres spéciales pour que votre ami à fourrure puisse voyager avec vous et passer les vacances ensemble. Aidez les gens à renverser les statistiques cette année, on a créé une page spéciale pour vous donner tous les conseils et les règlements selon la compagnie aérienne pour voyager avec un animal de compagnie. Pas question de partir sans votre fidèle compagnon ? Qu’il s’agisse d’un chien, d’un chat ou d’un canari, il existe des règles de transport spécifiques à chaque compagnie, mais aussi des conseils à suivre pour que le trajet se passe le mieux possible, on fait le point et on vous aide à préparer votre voyage en toute sérénité.

Option 1 : emmenez votre chien ou votre chat avec vous en vacances

Cela peut sembler compliqué, mais les compagnies de transport sont de plus en plus disponibles pour faciliter le voyage des personnes qui veulent emmener leur animal de compagnie. Si vous choisissez de voyager en train, Trenitalia admet gratuitement les petits animaux détenus dans leurs moyens de transport ne dépassant pas 70x30x50. Pour les animaux de grande taille, il est nécessaire d’acheter, en plus du billet de l’accompagnateur, quel que soit le type, un billet de deuxième classe ou de niveau standard au prix prévu pour le train utilisé, réduit de 50 %, dans tout guichet ou agence de voyage autorisé. Le fait de savoir quelles compagnies aériennes et quels hôtels sont “amis des animaux” peut vous aider à organiser vos vacances.

Compagnies aériennes respectueuses des animaux de compagnie

De nos jours, la plupart des compagnies aériennes autorisent certaines espèces d’animaux à voler avec elles. Les règlements généraux portent généralement sur le poids de l’animal, ses conditions sanitaires et les mesures de transport.

Prendre l’avion avec un animal de compagnie : les règles générales

Avant toute chose, il est impératif de vérifier auprès de votre compagnie s’il est possible de voyager avec votre compagnon à poils. La demande doit être faite au moment de votre réservation. Indiquez également le poids et la race de l’animal, deux éléments indispensables pour savoir s’il est autorisé à bord et s’il pourra voyager en cabine avec vous, ou bien en soute. Généralement, les animaux autorisés à voyager en cabine ne doivent pas excéder 6 à 8 kg, sac ou caisse de transport inclus. Votre animal devra rester dans sa caisse ou son sac de transport pendant toute la durée du vol. La caisse devra être assez grande pour qu’il puisse bouger et se retourner sans toucher les bords, le fond doit être imperméable et sûr. Enfin, rassurez-vous, vous pourrez toujours entrouvrir la caisse ou le sac durant le voyage, pour caresser votre animal ou lui donner une petite friandise.

Cas particulier des chiens d’assistance

Les chiens d’aveugle et d’assistance sont acceptés par la plupart des compagnies. Ils peuvent voyager en cabine si l’état du passager-propriétaire l’exige. Au moment de votre réservation, pensez à notifier que vous devrez voyager avec un animal d’assistance, vous aurez ainsi un siège approprié à l’intérieur de l’appareil. En général, on lui assignera un siège supplémentaire au pied duquel il devra être couché, équipé d’une muselière.

Le confort de votre animal

Autant le dire de suite, un trajet en avion n’est jamais bien agréable pour un animal. Chien et chat, qu’ils soient en cabine ou en soute, risquent d’être stressés durant ce voyage. Une bonne chose serait de consulter votre vétérinaire avant le départ, afin qu’il vous prescrive un calmant adapté. Préparez votre animal quelque temps à l’avance en l’habituant à sa caisse ou son sac de transport. De cette façon, il ne prendra pas ou moins l’enfermement comme une punition. Tout comme vous, votre animal peut être barbouillé durant le vol, ne le nourrissez pas trop avant de partir, mieux vaut voyager l’estomac léger. S’il voyage en soute, prévoyez une caisse de transport suffisamment grande et aérée. Consultez les dimensions autorisées ou achetez votre caisse directement auprès de la compagnie ou dans une boutique de l’aéroport. Indiquez dessus son nom, son numéro de tatouage ou de puce, votre adresse et votre numéro de téléphone, ainsi que l’adresse de destination. Enfin, n’oubliez pas de noter en toutes lettres la mention « Animal vivant ». Avant d’embarquer, restez près de la région du chargement pour vous assurer que votre animal est bien chargé à bord. Vous pouvez également signaler à l’équipage, une fois à bord, que vous voyagez avec un animal en soute. Si le vol n’est pas direct, demandez comment cela va se passer durant le transfert, et les conditions dans lesquelles celui-ci.

Contacter les compagnies de transport et d’hébergement

Pour le déplacement d’un animal de compagnie en train ou en bus, il faut également s’assurer des conditions d’accueil en contactant les compagnies directement ou en consultant leur site internet. De même pour les hôtels ou les campings, renseignez-vous sur les lieux par lequel votre animal pourrait passer pour éviter les mauvaises surprises à l’arrivée.

Voyager avec un animal en Europe

Voici les règles d’entrée dans tous les pays de l’Union européenne, chaque pays pouvant appliquer des règles supplémentaire :

​​- être âgé de plus de 3 mois

– être doté d’un passeport européen portant le certificat de vaccination antirabique : vaccination datant de + de 21 jours et de moins d’1 an

– porter une identification par puce électronique, le tatouage n’est plus reconnu par les services douaniers

Voyager avec un animal hors d’Europe

Voici les règles communes à la majorité des pays, chacun appliquant ses propres formalités :

– Certificat sanitaire international et certificat de vaccinations obligatoires : rage, maladie de Carré, parvovirose, hépatite de Rubarth, dilofilariose.

– Autorisation d’importation

– Faire valider le certificat de vaccination antirabique et le certificat sanitaire international par la Direction départementale des Services vétérinaires et par le ministère des Affaires étrangères. ​Pour certains Pays il existe des règles qui vous demandent de vous y prendre à l’avance.

– ​Déclaration d’importation avant la date d’entrée sur le territoire, mise en quarantaine

– Avoir subi un titrage sérique des anticorps antirabiques : examen de laboratoire effectué sur un prélèvement sanguin et permettant de s’assurer de l’efficacité de la vaccination de l’animal contre la rage. 

 Préparer la cage de voyage 

Un élément indispensable au bon déroulé du voyage de votre animal de compagnie sera la cage de transport dans laquelle il passera de nombreuses heures. S’il voyage en avion, choisissez un modèle homologué, conforme aux normes IATA qui signifie association du transport aérien international et pensez à la tapisser de papier absorbant. Évidemment, la cage est identifiée par une étiquette de la compagnie, mais par sécurité indiquez l’identité de votre animal, votre adresse, e-mail et numéro de téléphone. Pour que votre chien/chat s’hydrate pendant le vol, installez un biberon ou un abreuvoir fixé sur les parois.

Consulter un vétérinaire avant le voyage

Si vous prévoyez un voyage avec votre chien, votre chat ou autre animal, il est impératif de demander conseil à un vétérinaire pour s’assurer qu’il supportera le voyage ou qu’il est en règle pour passer les frontières. Certains animaux ne supportent pas le stress du voyage et encore moins lorsqu’il s’agit de prendre l’avion. Les bouledogues, boxers, pékinois ou encore chats persans, peuvent souffrir en avion de difficultés respiratoires graves. le vétérinaire doit donc donner son accord pour le mode de voyage choisi. N’oubliez pas de lui demander :

– un certificat de bonne santé de votre animal : certificat sanitaire international

– un passeport européen qui fait office de carnet de vaccinations

– le document d’identification de votre animal

 Votre animal doit être identifié : la puce électronique est nécessaire pour passer les douanes.

Hôtels acceptant les animaux de compagnie

Peu à peu, le nombre d’hôtels qui accueillent nos amis à quatre pattes augmente, certains le font même gratuitement et d’autres font payer une petite somme pour permettre à nos amis à fourrure de passer la nuit dans la chambre avec la personne. Si vous avez un gros chien, assurez-vous, avant de réserver, que le logement que vous avez choisi est disponible pour vous accueillir.

Les hôtels qui acceptent les animaux en Espagne : hôtels à Barcelone

Hôtels amis des animaux en France : hôtels à Marseille

Les hôtels qui acceptent les animaux en Italie : Hôtel Florence et Viareggio

Hôtels amis des animaux en Allemagne : hôtels à Berlin et Francfort

Les hôtels qui acceptent les animaux au Portugal : hôtels Toural et S. Pedro

Hôtels respectueux des animaux domestiques au Royaume-Uni : hôtels à Édimbourg et Liverpool

Option 2 : laissez votre animal de compagnie à la maison

Si vos projets de vacances ne conviennent pas à un animal de compagnie ou si vous avez des problèmes pour faire accepter votre ami à fourrure à l’hôtel ou dans l’avion, vous avez plusieurs possibilités qui feront que votre ami vous attendra à la maison sain et sauf.

Engagez un gardien d’animaux ou quelqu’un qui viendra s’occuper de votre animal

Ceux qui s’occupent des animaux sont une sorte de baby-sitter des animaux. Vous pouvez choisir d’amener votre animal chez ce professionnel ou demander qu’une personne ayant ces compétences s’en occupe directement chez vous afin de ne pas changer ses habitudes. Grâce aux gardiens d’animaux, vous n’aurez pas à envisager de laisser votre ami dans une cage et vous pourrez et rester dans un environnement familier pour lui. L’une des différentes pages en ligne pour contacter ce type de services est : le fonctionnement de cette plateforme est assez simple. En tant que propriétaire d’un animal, vous devrez créer votre profil et le compléter avec une annonce sur votre compagnon à quatre pattes et ce n’est pas tout, Petme peut aussi vous aider à trouver un logement pour les tortues, les perruches, etc., et préciser ce dont vous avez besoin et les dates auxquelles vous serez en vacances. Votre annonce sera publiée et sera visible par tous les “baby-sitters” enregistrés sur le web. À ce stade, vous pouvez contacter vous-même un gardien d’animaux en fonction des qualités que vous pouvez lire sur son profil et des avis qu’il a reçus d’autres utilisateurs.

S’appuyer sur un hôtel ou une résidence pour animaux de compagnie

On ne parle plus de chenils ou de lieux remplis de cages, mais de véritables hôtels créés spécialement pour les amis à fourrure. Certains prennent simplement soin de votre ami pendant vos vacances, d’autres offrent à votre animal une expérience unique et un service 4 étoiles : apéritifs gourmands, salle de jeux, télévisions et chambres avec caméras vidéo pour un service attentionné.