Un week-end à Prague : les lieux à ne pas manquer

En tant que ville jeune, moderne et dynamique, tous les gens aiment revenir à Prague, car ils ont un lien spécial avec cette ville depuis de nombreuses années, peut-être à cause d’un amour né juste là. Cette ville est toujours une surprise inattendue pour eux en raison de son atmosphère romantique décadente où le temps semble s’arrêter. On voudrait donc partager avec vous une sélection des lieux qui leur sont les plus chers.

Tour de télévision

La Tour de la télévision est la plus haute structure de Prague avec ses 216 mètres de haut. Elle se caractérise par son style architectural imposant et post-moderne enrichi par la présence inquiétante de statues de bébés géants réalisées par le designer David Čern.

Le Palais de Ginger et Fred

La maison de danse de Prague, appelée à l’origine “Fred et Ginger” en l’honneur de Fred Astaire et Ginger Rogers, est l’un des bâtiments les plus curieux de la ville. Il a été construit sur le site d’un bâtiment détruit par les bombes et lorsqu’il a été érigé, il a suscité beaucoup de controverses en raison de sa forme quelque peu excentrique.

La place de la vieille ville et l’horloge astronomique

La place de la vieille ville est un vieux quartier où se sont installés des Allemands, des Italiens, des Français et des Juifs depuis le 12 e siècle. Les différents styles de palais et d’églises sur cette place sont le signe le plus évident de la richesse architecturale de Prague. Célèbre est l’horloge astronomique de qui, chaque heure, donne vie à un petit spectacle plein de symboles religieux et civils. Il se compose de deux cadrans : celui du bas où sont représentés les signes du zodiaque et celui du haut où se détachent les couleurs bleu du jour, brun du crépuscule et noir de la nuit. Impossible de venir à Prague sans flâner dans les rues de la Vieille Ville : Staré Město, qui est l’une des plus photogéniques qu’on connaisse. Levez les yeux pour admirer les belles façades: il y a notamment de très beaux bâtiments de style Art Nouveau et Art Déco. Les deux places principales de la Vieille ville, à ne pas manquer également, sont la Place de la Vieille Ville, dominée par la tour de l’hôtel de ville et l’Eglise Notre-Dame de Tyn et la Place de la République : Place de la République, avec d’un côté la superbe Maison Municipale où l’on peut aussi manger ou boire un verre et de l’autre le géant centre commercial Palladium.

Le pont Charles

Le pont Charles est un pont en pierre de style gothique qui relie la vieille ville à Malá Strana. Sa construction a été commandée par le roi Charles IV de Bohême. Il y a des tours aux deux extrémités du pont et vous pouvez y monter pour admirer le paysage. Des statues baroques ont été placées des deux côtés du pont au XVIIe siècle. Après avoir exploré le vieux centre, vous pouvez continuer la visite en traversant la Vltava par le Pont Charles, le plus célèbre pont de Charles, mais également l’un des endroits les plus touristiques de la ville.

Le quartier juif de Josefov

Le quartier juif de Josefov à Prague est semblable à d’autres ghettos dans lesquels les Juifs ont été contraints de vivre pendant des siècles. Le cimetière, le musée des enfants à Terezin, les noms des déportés témoignent des atrocités qui ont été commises. Le Josefov est également un lieu plein de charme non-tragique avec une nouvelle vie de boutiques de luxe et de stands de souvenirs. Juste à côté se trouve le vieux Quartier Juif de Prague : Josefov, un autre magnifique quartier à découvrir. Aujourd’hui, le quartier juif est le quartier des boutiques de luxe, qui occupent souvent d’anciens bâtiments qui ont été très bien conservés. A nouveau, levez les yeux, c’est vraiment magnifique. Ce quartier s’apprécie encore plus avec un guide. Vous pouvez réserver une visite guidée via Tiqets par exemple. Il est possible de visiter de nombreuses synagogues dans le quartier juif de Prague. Après une longue hésitation, on a opté pour la visite de la synagogue espagnole. On avoue avoir un petit faible pour l’architecture de style arabo-andalouse et avais donc très envie de la découvrir. C’était un bon choix, elle est tout simplement sublime.

Monastère de Strahov

Strahov est le nom de ce monastère dont la structure de style baroque. À l’intérieur, on peut trouver les restes mortels de Saint Norbert, fondateur de l’ordre des moines qui dirigeait le sanctuaire. Il y a également une bibliothèque, une galerie d’art et le musée de la littérature tchèque.
Sur le retour, faites un saut par le monastère de Strahov : une superbe bibliothèque se visite d’ailleurs : on n’a malheureusement pas eu le temps de faire la visite.

Le Rudolfinum

Siège du Parlement tchécoslovaque, le Rudolfinum est un bâtiment néo-Renaissance de la fin du XIXe siècle qui abrite la salle Dvorak, célèbre pour sa fabuleuse acoustique. Siège de l’Orchestre philharmonique de Prague, il présente les grandes œuvres du répertoire tchèque, de la musique baroque à la création contemporaine.

Quelques conseils utiles

Lorsqu’on va à Prague, on cherche toujours les vols les moins chers, on se fie généralement au site internet Momondo, tandis que pour le logement, on trouve des offres avantageuses sur le portail AirBnB qui propose des hébergements en chambres ou appartements privés. Et oui en 3 jours il a fallu choisir, mais en plus du programme qu’on vous a concocté, voici quelques visites à faire en plus si vous y tenez durant votre week-end à Prague.

  • Le Palais Lobkowicz, possédant la collection la plus vieille de l’art tchèque
  • La bibliothèque baroque du Clementinum, une magnifique bibliothèque datant du 16 e siècle
  • Prendre un bain de bière au spa à la bière
  • Les nombreuses églises de Prague, notamment l’église Saint-Nicolas.