Quels sont les plus beaux villages d’Espagne ?

C’est une invitation aux voyageurs qui cherchent à se détendre dans la campagne, au contact de la nature, de ses habitants, de ses traditions et de l’histoire qui les entoure. C’est pourquoi nous vous présentons un petit échantillon avec certains de ces villages dans une invitation à explorer les merveilles du monde rural à travers les terres de nos hermanos.

“Des lieux d’une grande beauté qui débordent d’histoire et de culture, des villages où la tradition implique le voyageur, qui en se mêlant aux habitants, devient partie intégrante de cette culture unique même si ce n’est que pour quelques instants”. Les plus beaux villages d’Espagne:

Alcalá del Júca, Albacete (Castilla-La-Mancha)

Alcalá del Júcar est l’un des villages qui vous fera sentir que “des événements importants se sont produits ici”. Dans la région de La Manchuela, cette merveilleuse étape a été déclarée Site Historique Artistique en plus de recevoir des prix pour son éclairage artistique et sa contribution au tourisme. Ses maisons creusées dans la montagne font partie de l’architecture populaire et par ses rues étroites on peut monter au majestueux château d’Alcalá del Júcar. Vous ne pouvez pas manquer le Pont Romain, l’Ermitage de San Lorenzo ou l’Eglise de San Andrés, entre autres monuments. En tant que curiosité gastronomique, ne manquez pas les “Atascaburras” ou les nuédagos.

Ujué, Navarra

Visiter ce village situé dans la sierra d’Ujué, c’est comme voyager dans le temps. Ses rues étroites et labyrinthiques ainsi que ses maisons en pierre calcaire transportent les visiteurs au Moyen Âge. Au cœur de la vieille ville se dresse l’église Santa María où le style roman et le style gothique se mélangent.  À deux pas de là se trouve le Castillazo, des terrains autrefois occupés par l’université Carlos II. On y trouve encore aujourd’hui des vestiges d’anciennes fortifications.

Comme suspendue dans les nuages, bien que située au sommet d’un plateau, Ujué est un précieux village médiéval dont les rues étroites s’élèvent jusqu’au plus connu Sanctuaire-Fortaleza de Santa María de Ujué, un endroit magnifique pour contempler la chaîne de montagnes des Pyrénées et la plaine du ruisseau. La disposition des bâtiments et le tracé labyrinthique de ses rues, les façades baroques, les larges portes et ses boucliers emblématiques font d’Ujué un exemple exceptionnel de village médiéval. Au cours de votre visite, vous pourrez apprécier les Pralines typiques et le pain de berger, l’eau, le sel et le suif. Si vous pouvez choisir votre date d’arrivée, en avril, vous aurez l’occasion d’assister à l’une de ses traditions populaires les plus remarquables, la Romaria de Ujué.

Almonaster la Real, Huelva (Andalucía)

La Sierra de Huelva accueille cette petite ville à côté de ses 14 villages dans un décor de visite obligatoire pour ceux qui aiment être entourés de patrimoine et de nature. Des rues en pierre, des maisons de différentes époques, des monuments, un héritage historique et culturel qui mène à l’Almonaster La Real, catalogué comme Site Historique-Artistique. De l’âge du bronze à notre époque, nous contemplerons des monuments tels que la célèbre mosquée de l’Almonaster La Real, l’église gothique-mudéjare de San Martín, le château, l’ermitage de Santa Eulalia ou le pont romain, entre autres. Parmi ses festivals, nous soulignons les Journées de la culture islamique, les Croix de mai et le pèlerinage de Santa Eulalia.

Stantillana Del Mar, Cantabria

Inspirée par des artistes, des philosophes et des écrivains, Santillana del Mar est une relique qui n’a pas été transmise au fil des ans. Un site historique-artistique qui produit des sensations que seuls ses visiteurs peuvent expliquer. C’est l’un des lieux les plus visités de Cantabrie pour son centre d’intérêt historique et artistique. La Cueva de Altamira ou la Colegiata de Santa Juliana sont deux exemples de sa richesse patrimoniale, outre ses maisons et monuments qui transporteront les visiteurs à d’autres époques de notre histoire. Si on ajoute à cela une affiche amplifiée de fêtes traditionnelles, un paysage verdoyant et l’hospitalité des habitants, il n’y a pas d’autre remède que de visiter Santillana del Mar.

Capileira, Andalousie

Situé en plein cœur de La Alpujarra, dans le Parc national de la Sierra Nevada, ce petit village grenadin est situé à près de 1 500 mètres d’altitude et offre une vue spectaculaire sur le ravin de Poqueira et les sommets du mont Mulhacén et du pic Veleta depuis ses belvédères. Cette commune d’Andalousie se distingue par ses maisons andalouses typiques de couleur blanche et plusieurs sites architecturaux d’époque comme l’église Nuestra Señora de la Cabeza et la maison-musée de Pedro Antonio de Alarcón. C’est une grande région autonome parée de collines, de plaines agricoles, de fleuves et de rivières bordant la côte sud de l’Espagne.

Albarracín, Aragon

Ce site unique, proposé par l’Unesco pour figurer au patrimoine mondial, se situe à 1 182 mètres d’altitude. Dans son centre historique, les maisons aux tons rougeâtres caractéristiques créent des ruelles qui, tous les quelque mètres, donnent sur des belvédères improvisés d’où contempler le paysage. Le village d’Albarracín a été construit sur le versant d’une montagne, presque entièrement entourée par le fleuve Gualaviar, surplombé à son tour par ces curieuses maisons suspendues. Dans les environs, vous trouverez le paysage protégé des Pinares de Rodeno ainsi que plusieurs sites d’art rupestre.

Tejeda, îles Canaries

Cette commune se situe à l’intérieur de l’une des plus grandes caldeiras volcaniques de l’archipel canarien. Remarquable par son patrimoine naturel, elle abrite l’un des symboles de l’île Grande Canarie, le Roque Nublo. Il s’agit d’un monolithe qui se forma au cours des processus volcaniques à l’origine de la formation de l’île. À quelques kilomètres de là se trouve le Roque Bentayga, un autre monument naturel de grande taille qui fut autrefois un lieu sacré pour les aborigènes canariens. À sa richesse naturelle vient s’ajouter l’architecture historique de ses constructions, qui, avec leur couleur blanche et leur toiture traditionnelle, font de Tejeda l’un des endroits qui a su conserver le mieux l’allure des villages canariens.

Liérganes, Cantabrie

Ce village arbore une précieuse architecture classiciste des XVIIe et XVIIIe siècles et se dresse aux pieds de deux petits monticules : Marimón et Cotillamón, connus de tous comme Las Tetas de Liérganes. Son centre historique, connu sous le nom d’El mercadillo, abrite de grandes demeures populaires, des palais et des églises. Sa station thermale, alimentée par les eaux de la rivière Miera, est également remarquable.

Almagro, Castille-La Manche

L’histoire de cette ville, dont le nom arabe fait allusion à l’argile rouge utilisée pour construire certains de ses constructions, est liée à l’histoire du théâtre. Son corral de comedias, théâtre permanent aménagé dans la cour intérieure d’un pâté de maisons, est la seule construction à avoir été conservée intacte et à être actuellement en fonctionnement depuis le début du XVIIe siècle. En effet, elle propose d’intéressante visites théâtralisées. Ne manquez pas de visiter le musée national du théâtre et d’assister à son Festival international de théâtre classique, qui attire tous les ans des centaines de touristes ! Sa Plaza Mayor est également remarquable : avec ses colonnes et ses fenêtres vertes, elle est l’une des plus belles d’Espagne.

Frías, Castille-León

Située sur un rocher sur les bords de l’Èbre, Frías est le plus petit village d’Espagne. Sa silhouette est encadrée par le pic Humión, le plus haut du Parc naturel Montes Obarenes. Son architecture mélange des éléments romans avec d’autres datant du Moyen Âge, parmi lesquels se trouvent notamment le château des Velasco et l’église San Vicente Mártir. Ses maisons suspendues s’agglutinent autour de ces constructions.

Chinchón, région de Madrid

Malgré le fait que Chinchón se trouve à seulement 50 kilomètres de la capitale, il s’agit de l’un des villages les plus pittoresques et à la personnalité la plus marquée de la province. Sa Plaza Mayor, au tracé irrégulier et de style médiéval, avec son paysage urbain de ruelles entrelacées et ses ensembles de maisons regroupées en tas, en font une visite incontournable. Parmi ses attraits touristiques, mentionnons l’église Nuestra Señora De la Asunción, dont le maître-autel est présidé par une toile de Goya ; la tour de l’Horloge, le théâtre Lope de Vega, le château de Los Condes et les couvents San Agustín et Clarisas.

Peñíscola, région de Valence

Cette ville médiévale, située sur une péninsule rocheuse, s’avance dans la mer telle une forteresse surmontée d’un magnifique château templier, celui du Pape Benoît XIII. Son centre historique est formé par des ruelles étroites qui recèlent bien des surprises, comme les bufadores – des érosions dans la pierre à travers lesquelles les eaux de la mer Méditerranée semblent souffler – et d’autres monuments remarquables comme l’église paroissiale ou le Portal Fosc. Peñíscola a aussi une facette plus maritime que vous pourrez découvrir en visitant ses magnifiques plages, son port ou encore son musée de la mer.

Trujillo, Estrémadure

Cette commune, située au cœur de l’Estrémadure, est connue pour être un « berceau d’explorateurs ». Il s’agit en effet de la ville natale de Francisco Pizarro, à qui l’on doit la découverte du Pérou, et de Francisco de Orellana, qui découvrit le fleuve Amazone. Son centre-ville, situé sur la colline Cabeza de Zorro, invite à flâner dans les ruelles menant à la Plaza Mayor entourée d’arcades et sur laquelle se dresse une impressionnante statue équestre de Pizarro. Après avoir dépassé la place, vous amorcerez une montée jusqu’à la partie haute de Trujillo, où se trouve le célèbre château, qui conserve encore de nos jours ses remparts et offre des vues impressionnantes sur les environs.

Mojácar

Mojácar est une municipalité espagnole de la province d’Almeria dans la communauté autonome d’Andalousie. C’est l’un des villages les plus beaux d’Espagne.

Durant votre voyage, profitez de ces magnifiques plages, hôtels et restaurants tout en admirant les sites historiques comme la fontaine maure, la porte de la ville construite au XVIe siècle et décorée de l’emblème de cette dernière : un aigle à deux têtes. Vous y trouverez aussi la mairie de Mojácar, et la jolie place attenante sont couvertes de mosaïques portant le symbole de l’Indalo et et la place du Parterre.

Cadaqués

Cadaqués est un magnifique village de pêcheurs. Sa vieille ville historique est un labyrinthe de ruelles pavées, de bâtiments blancs et de décorations bleues, avec des boutiques, des restaurants et des ateliers d’artisanat.

Durant vos vacances, découvrez la rue Es Call, dans laquelle a vécu une communauté juive durant des siècles et qui, grâce à son architecture, suppose un véritable voyage dans le temps. Il vaut aussi la peine de monter jusqu’au point le plus élevé de cette station balnéaire où se trouve l’église de Santa María qui date du XVIème siècle et d’où nous pourrons contempler une jolie vue panoramique sur toute la baie de Cadaqués.

Le soir, les rues du centre de Cadaqués sont remplies de bars où sortir pour prendre un verre ou danser, sans qu’ils soient pour autant trop bruyants.

Laissez-vous éblouir par un pays de beauté et de gastronomie inégalée qui se trouve juste à côté.