Pourquoi partir en vacances en Slovénie ?

Avez-vous déjà pensé à passer quelques jours de vacances en Slovénie ? Si votre réponse est non, peut-être devriez-vous y réfléchir davantage et lire cet article. Vous y découvrirez toutes les raisons qui vous donneront envie de visiter ce petit pays vert qui borde l’Italie.

La Slovénie est merveilleuse et ses habitants sont très accueillants. Sa forme, observée sur une carte d’Europe, ressemble au profil d’un coq. Mais cela ne suffit peut-être pas à stimuler votre curiosité pour un pays si proche de l’Italie, mais encore peu connu d’un point de vue touristique. Ceux qui s’aventurent dans cette partie du monde préfèrent généralement les plages bondées de la Croatie, et quand ils entendent parler de la Slovénie, ils pensent souvent à tort à la Slovaquie. Mais la destination vaut vraiment le coup d’un point de vue paysager, et elle est en plus très bon marché. Voici 4 raisons qui vous donneront envie de partir en vacances en Slovénie.

Une grande diversité de paysages

Dans ce pays, ne faisant que 20 273 kilomètres carrés, des paysages naturels aussi divers que magnifiques s’alternent. En quelques heures de voiture, vous pouvez facilement passer de la montagne à la mer, en traversant les collines et les paysages karstiques.

Au nord, vous trouverez le monde féerique des montagnes qui abrite le parc national de Triglav, l’un des plus grands d’Europe, des lacs pittoresques comme le célèbre lac de Bled ou le moins connu Bohinj, et les merveilleux paysages des Alpes juliennes. On y trouve également la vallée Soča, qui a servi de décors à certaines scènes du film Les Chroniques de Narnia : Prince Caspian.

Autre paysage unique, le Karst, une région située entre le golfe de Trieste et la vallée de la Vipava, caractérisée par un véritable monde souterrain dont l’origine est le phénomène d’érosion de l’eau sur le sol calcaire. La Slovénie est le pays karstique par excellence. Vingt-cinq grottes peuvent être visitées, dont les plus célèbres sont celles de Postojna ou de San Canziano.

Pour ceux qui aiment la mer, la Slovénie offre 47 kilomètres de côtes, caractérisés par une atmosphère de détente et de bien-être. Dans cette région, vous pourrez découvrir la baie de Strunjan connue pour sa thalassothérapie et ses falaises rocheuses surplombant la mer. Ici, vous pouvez essayer la thérapie par coquillages, un traitement de bien-être qui utilise la chaleur des coquillages pour favoriser la relaxation du corps et de l’esprit.

L’on ne saurait oublier la zone rurale de Bela Krajina, à la frontière avec la Croatie. Une succession continue de collines et de vignobles qui vont vous enivrer. Dans la région sont en effet produits, entre autres, d’excellents vins blancs et rouges.

Une Slovénie verte pour un tourisme durable

La Slovénie est la destination idéale pour un voyage “vert”, avec un impact minimal sur l’environnement naturel. C’est le troisième pays le plus boisé d’Europe (le premier est la Finlande). Les forêts couvrent 60% du territoire. Au moins 500 ours bruns y vivent. Il s’agit de l’une des plus grandes populations d’Europe. Pour ces mêmes raisons, plus d’un tiers du territoire slovène a été déclaré territoire protégé du réseau européen grâce au projet Natura 2000. La population et le gouvernement souhaitent protéger l’environnement et faire de la Slovénie une destination verte, un porteur sain du tourisme durable qui ferait tant de bien à la planète entière.

La capitale Ljubljana elle-même a été élue Capitale verte européenne en 2016 grâce à une série de mesures, mises en œuvre dans un délai très court, pour réduire l’impact environnemental et la pollution. La collecte des déchets, la qualité de l’eau potable partout, les zones piétonnes et ses parcs en font la ville slovène la plus verte d’Europe.

Un pays ancré dans la tradition

La Slovénie est très attachée à la tradition populaire ainsi qu’au désir de promouvoir un tourisme culturel qui révèle les racines de cette terre. Lors d’une visite à Bela Krajina, vous aurez  l’occasion d’apprendre à cuisiner la typique focaccia appelée Pogača, de découvrir comment vivaient les familles paysannes dans l’Antiquité et d’observer le linge artisanal qui caractérise cette région. La tradition va de pair avec la gastronomie et ouvre ici un monde de saveurs dominé par la production de vin.

Dans la ville de Maribor pousse la plus vieille vigne du monde qui, malgré ses 400 ans, produit encore 25 litres de vin. 216 kilomètres carrés du territoire slovène sont occupés par des vignobles, et il existe de nombreux festivals gastronomiques consacrés aux produits locaux tels que les salines, le chou, les châtaignes, le miel, la bière et la lavande.

Une vaste gamme d’activités de plein air

La Slovénie est une destination de choix pour la randonnée et les activités de plein air. Il existe près de 7 000 kilomètres de sentiers pédestres et cyclables balisés, facilement accessibles et équipés d’infrastructures telles que des refuges et des bivouacs. Parmi eux, l’on peut citer celui qui mène au Mont Triglav, le plus haut sommet de Slovénie. On peut le parcourir sans hâte en deux jours en s’arrêtant pour dormir dans un refuge situé à plus de la moitié du parcours. On ne peut en effet pas prétendre avoir visité la Slovénie sans avoir escaladé le Triglav.

Il y a aussi des excursions beaucoup plus faciles et plus abordables, comme la visite du Vingtar Canyon, accessible aux touristes grâce à de confortables passerelles en bois. En été, vous pouvez faire du rafting, du canoë ou du kayak sur les rivières, ou du parapente au-dessus des Alpes juliennes.

Un séjour en Slovénie peut vraiment être une bonne idée. Les activités que vous pouvez faire sont nombreuses et adaptées à différents types de tourisme allant du sport à la gastronomie et au vin.