Guatemala, quelles sont les activités à faire ?

Le Guatemala est le cœur de l’ancienne civilisation maya. Surréaliste, magique et d’une extraordinaire richesse naturelle, ce pays maintient une forte identité entre les villes coloniales et les pyramides mayas. C’est pourquoi faire du tourisme dans les lieux passionne de plus en plus de voyageurs. Le Guatemala abrite les anciens temples précolombiens et le souvenir  des descendants des Mayas qui ont défendu  l’esprit de la nature.

Une rencontre avec la nature

Site archéologique d’une majestueuse magnificence situé au cœur de la jungle tropicale guatémaltèque. La caractéristique la plus extraordinaire, c’est le temple aux murs escarpés de plus de 44 m de haut. Pour visiter cette place, il faut se déplacer dans la forêt dense habitée par des singes hurleurs, des jaguars, des aiguilles, de gros rongeurs intrépides et des oiseaux colorés. La jungle enveloppe les touristes dans une spirale de rythmes anciens et d’enchantements millénaires.

L’île de Flores est également l’un des sites touristiques les plus visités à Guatemala. C’est un endroit charmant qui émerge les eaux du lac Peten, une région largement occupée par la forêt tropicale. Cette île couvre une superficie de seulement 4000 kilomètres carrés. Elle surprend les voyageurs par son atmosphère calme et détendue, la mosaïque de couleurs des façades de ses maisons et les rues étroites.

Antigua figure parmi les villes plus aimées à Guatemala. Déjà inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1979, elle devient désormais célèbre grâce son héritage de vestiges coloniaux hispano-américains et baroques. La capitale se caractérise par des rues pavées bordées de maisons aux couleurs pastel, de vieilles églises, des jardins, des places et des marchés colorés. Des hôtels insolites s’y trouvent et impressionnent de plus en plus les vacanciers.

À la découverte du lac Atitlan et de la ville de Chichicastenango

Atitlan, l’un des plus beaux lacs du monde qui se trouve en Amérique centrale, plus précisément à Guatemala. Se trouvant à 1500 mètres au-dessus du niveau de la mer, appelé  également le “lac des sept couleurs”, il est reconnu par la population et les Mayas comme le « lac arc-en-ciel ». Puisqu’il est d’origine volcanique, tantôt placide, tantôt ondulé, il se dessine par les silhouettes violettes des trois volcans Atitlàn, Soliman et San Pedro.

Chichicastenango, une ville animée, entourée de vallées et de montagnes, présentant des hôtels étoiles uniques au monde, figurent aussi parmi les endroits préférés des touristes au Guatemala. La région est riche en traditions indigènes et constitue un point de rencontre pour tous les agriculteurs. Pour découvrir la population des Mayas, les produits artisanaux des habitants de Guatemala, faire un tour sur le plus grand marché de cette ville s’avère être une bonne idée. De plus, dans la capitale, des spectacles traditionnels se produisent chaque dimanche pour satisfaire les touristes.

Un voyage culinaire au Guatemala

Les voyageurs passionnés du tourisme culinaire peuvent également profiter du Guatemala, un pays Amérique très connu. La population des Mayas adore en particulier la recette « tapado ». C’est une délicieuse soupe de poisson cuite dans du lait de coco, aromatisée à la coriandre. Le tamalas n’est pas non plus à négliger. Dans la capitale ainsi que dans les périphéries, ces célèbres boulettes faites avec une pâte de maïs remplient de poulet et de sauce tomate sont incontournables.