Comment se préparer pour visiter la Terre sainte ?

Un pèlerinage en Terre Sainte n’est certainement pas un voyage comme les autres. Ce territoire de Bethléem et Nazareth se caractérise en effet par des questions politiques brûlantes, mais aussi par le fait qu’il est le berceau d’une civilité séculaire et de trois grandes religions telles que le judaïsme, l’islamisme et le christianisme. Jérusalem elle-même n’est pas une ville facile à comprendre étant donné les différentes dynamiques historico-culturelles qui la composent, un melting-pot aussi fascinant qu’indéchiffrable. En outre, le Moyen-Orient en général a des us et coutumes différents et quelques petits conseils techniques peuvent être utiles pour préparer ce voyage inoubliable sur la terre sainte.

Quels vêtements choisir pour visiter la terre Sainte ?

La question de la tenue est d’une importance fondamentale pour traiter au mieux le voyage et les pèlerinages sur la terre sainte, tant pour le respect des lieux de visite que pour un aspect plus technique. En raison de la nature religieuse et spirituelle des lieux visités, il sera nécessaire de choisir une tenue appropriée et respectueuse qui ne blesse pas la sensibilité religieuse des personnes qui y vivent. À l’intérieur des lieux de culte ou d’église par exemple, il faut éviter les décolletés et les bras et jambes nus. Il est préférable de porter des pantalons longs et des t-shirts ou un châle à porter en cas de besoin. Cette petite règle s’applique aussi bien aux hommes qu’aux femmes. Quant à la coutume musulmane de se couvrir la tête avec le voile, il n’est pas nécessaire de l’adapter comme dans d’autres pays comme l’Iran. Du point de vue plus technique, il est essentiel d’opter pour des chaussures et des vêtements confortables. Les baskets sont le top si vous prévoyez des randonnées dans le désert. Il y a des gens se promener en tongs surtout dans une église ou un lieu de culte mais à moins que ce ne soit votre pénitence personnelle, vous pourriez l’éviter. Selon la saison, en particulier au printemps et à l’automne, on vous conseille de vous déguiser en oignon en portant plusieurs couches. Du matin au soir, les températures peuvent varier considérablement, et se déplacer d’une zone à l’autre. Jérusalem est située sur une colline, à 800 mètres au-dessus du niveau de la mer, et pour cette raison l’air est plus frais et une légère brise souffle souvent. Un sweatshirt ou un anorak est idéal pour éviter d’attraper un rhume. Si vous n’avez pas l’habitude, il est peut-être préférable de privilégier les vêtements de couleur claire et de porter un foulard ou une casquette pour se couvrir la tête.

Médicaments de voyage et appels internationaux. 

Lorsque vous rendez visite au Moyen-Orient, il y a quelques petites choses à faire pour éviter les situations désagréables. Le plus classique est de toujours se laver les mains après être allé aux toilettes et avant de toucher de la nourriture, ainsi que de ne boire que de l’eau contenue dans des bouteilles scellées. Pour le reste, il peut être judicieux de prendre certains médicaments tels que l’entéro-germine, pour régulariser la flore bactérienne due au changement de régime, et l’aspirine en cas d’éventuels rhumes. Passer ou recevoir des appels de vers Israël peut être très coûteux car le pays n’appartient évidemment pas à la zone UE et du point de vue téléphonique, il est souvent considéré comme une zone 3 ou 4 selon l’opérateur. La solution la plus pratique consiste à acheter une sim auprès d’un opérateur national lorsque vous arrivez à votre destination, afin de disposer également du réseau internet. Sinon, vous pouvez utiliser la connexion Wi-Fi, généralement disponible dans les hôtels.

Comment prendre des photos sur la terre sainte ?

Pour la visite des lieux de culte ou de prière, ne prenez des photos que là où c’est autorisé et faites attention aux panneaux à l’entrée de ceux-ci. De plus, surtout à Jérusalem et à Bethléem essayez d’être discret en prenant des photos de personnes et de ne pas être envahissant. Au Mur de prières ou des Lamentations, par exemple, tous les Juifs prient avec foi et une grande dévotion, il faut donc faire attention à ne pas être désagréable ou à ne pas déranger un moment aussi intense. Évitez de prendre des photos aux points de contrôle ou à l’armée israélienne le long du mur de séparation. Par contre, plusieurs sont les endroits que vous pourrez prendre en photo comme le lac de Galilée, le lac de thibériade, le mont oliviers la rivière de Jordan où Jean a baptisé Jésus Christ, le saint sépulcre,… Les zones de contrôle israéliennes, les militaires sont bien disposés à être immortalisés pour des photos souvenirs avec les touristes. Probablement parce que la situation est moins tendue et plus maîtrisée que dans d’autres régions de Cisjordanie. Comme les équipements techniques sont certainement utiles, des batteries de rechange pour l’appareil photo et une banque d’énergie pour le tireur du smartphone. En outre, même un petit pied pourrait être un accessoire indispensable pour faire des photos panoramiques de coucher ou de lever du soleil dans la terre sainte.

Sécurité sur la terre sainte.

Malgré le fait qu’Israël et la Palestine sont entourés de tensions et de conflits (en particulier en Libye, en Irak, en Syrie et en Afrique du Nord), la situation est calme et, en fait, à ce jour, le ministère des affaires étrangères ne déconseille ni n’interdit les voyages de découverte  dans ce pays. Il n’y a eu aucune tentative d’entrée en territoire israélien ou palestinien de la part d’Isis et il n’y a pas de menaces ou de dangers ni pour les minorités ethniques présentes, ni pour les touristes et les pèlerins. Les contrôles à l’aéroport effectués par le personnel israélien peuvent être difficiles et dans certains cas même épuisants. Évitez de porter des objets représentant des symboles liés aux mouvements politiques palestiniens (même un simple keffieh) et ne leur communiquez aucune sympathie.