Budapest et ses fameux bars en ruine !

À Budapest, les bars en ruine font partie du charme de certains quartiers de la capitale des festivals. Ils constituent une grande attraction au cours des circuits touristiques de la ville. La visite de pubs en ruine fait partie des circuits incontournables des vacanciers qui découvrent la perle du Danube. Après une journée froide de marche entre Buda et Pest, il n’y a rien de mieux que de se cacher à l’intérieur de ces murs décrépis, de s’asseoir à une table pour déguster une assiette de goulasch et de défier son compagnon de voyage pour boire la Pálinka. Ces environnements sont des espaces privilégiés de socialisation. C’est pourquoi ces établissements sont très appréciés par la jeunesse de la ville de Budapest. Le quartier juif a fait l’objet de nombreuses interventions urbaines pour la construction de zones résidentielles destinées à une classe aisée. Ces tentatives de changement ont mis en danger l’existence des pubs en ruine de la ville. Heureusement, en 2004, un comité populaire appelé “ÓVÁS !” a permis de préserver certains bars en protestant contre la démolition des investisseurs.

Profiter d’un voyage à Budapest pour une visite des pubs en ruine et autres activités

Durant un tour en ville, les vacanciers pourront faire des visites de pubs en ruine afin d’assister à des concerts et des festivals de musique. Et pour faire plaisir à tout le monde, vous pouvez même danser jusqu’au petit matin. Les bars en ruine sont vraiment “l’endroit où il faut être” lors d’un voyage à Budapest.

En vous rendant dans les légendaires pubs en ruine, vous pourrez profiter de la visite programmée de l’établissement pour goûter à des plats typiques comme le goulasch et boire un bon verre de Tokaji. Une visite authentique des quartiers de Budapest ne se résume pas à la découverte des clubs de pubs du centre-ville. À la Szimpla Kert, par exemple, tous les dimanches de 9h à 12h on y organise le marché des fermiers. On y trouve de nombreux produits frais et locaux, et tous les deuxièmes samedis du mois a lieu le marché aux vélos.

Le Mazel Tov est un autre pub en ruine qui mérite d’être visitée au cours d’un circuit nocturne dans la capitale hongroise. Le bâtiment différent des autres par son style plus raffiné et sa cuisine inspirée du Moyen-Orient. Le concept est à mi-chemin entre un pub et un vrai restaurant, situé dans la rue Akácfa, à côté de Fogas. La cuisine ici n’est pas entièrement casher, mais il y a au menu de l’houmous, du falafel, du couscous, et de nombreux plats végétariens et végétaliens. Au cours d’un tour des bars en ruine de Budapest, les amateurs de vie nocturne pourront profiter de la décadence revisitée typique des pubs de la ville.

The Instant, situé dans la rue Nagymező, est le plus grand pub en ruine de la ville. Ce lieu de rencontre est composé de 23 salles et deux bâtiments. Beaucoup de comptoirs, plus d’espaces pour danser avec différentes musiques et des endroits de détente aménagés dans des cours et des jardins. Ici aussi, vous serez surpris par le style indéfinissable du lieu. L’Instant se redessine et se renouvelle en accordant une attention particulière à la scène musicale underground et aux événements culturels. L’histoire de l’Instant est marquée par le déménagement du bâtiment. Ce bar en ruine fusionne avec Fogas Ház, un autre pub en ruine. Il en résulte 1200 mètres carrés de musique, de plaisir et de possibilités de socialisation.

Découvrez l’ambiance nocturne de quartier de Budapest en vous rendant dans des ruins bars

Tout a commencé à l’ouverture du Szimpla Kert, le premier concept de ruin bar à ouvrir à Budapest. Actuellement, il est le plus connu et le plus fréquenté, non seulement par les touristes, mais surtout par les Budapestois eux-mêmes. Il a été inauguré en 2001 grâce à l’initiative de quatre garçons. Pendant les trois premières années, il a déménagé d’un bâtiment en ruine à un autre avant de trouver son emplacement définitif. L’idée de ces travaux consiste à transformer les vestiges d’une usine en une pièce vaguement éclectique et insolite. Dès que l’on y entre, on se retrouve dans un labyrinthe de pièces et de petites salles, disposées sur plusieurs niveaux, possédant un grand jardin extérieur. Une atmosphère entre moderne et nostalgique : de vieux moniteurs, des vélos suspendus au plafond, des lumières de Noël, un vieux Trabant (ancien modèle de voiture) transformé en table de pique-nique, et des lampes aux formes absurdes.

De l’extérieur, ces pubs en ruine passent inaperçus, mais tout leur charme se manifeste une fois que l’on pénètre ces lieux enchanteurs. On ne peut s’empêcher d’être étonné par le sentiment de “se reposer”. L’endroit abandonné est meublé de manière créative avec du matériel récupéré sur les marchés aux puces ou recyclé dans les greniers. Quelques peintures murales et de nombreux objets suspendus ajoutent charme à la décoration. Et dans tout cela, on y découvre des trous dans les murs et des écritures éparpillées un peu partout.

Les pubs en ruine de la capitale hongroise sont concentrés dans la zone de Pest, la partie la plus animée de la vie nocturne, en particulier dans ce qui est l’ancien quartier juif le long de la Kazinczy utca. Il est facilement accessible à pied, en une vingtaine de minutes, à partir de ce qui est la zone la plus commerciale.

Histoire de ces bars en ruine à découvrir lors des circuits découvertes

L’origine de ces bars qui sont aujourd’hui de véritables institutions à Budapest, réside dans l’occupation, parfois à la limite de la légalité, de bâtiments pour la plupart abandonnés et délabrés. Ces travaux de restauration ont pour objectif de créer des lieux de rencontre, surtout pendant la saison estivale. Mais il y a plus que cela. La création de ces bâtiments à Édimbourg ou autres quartiers de Budapest passe par un véritable travail de restauration, qui comprend souvent la sécurisation du lieu et l’ajout de matériaux de seconde main. Le premier bar en ruine de l’histoire de Budapest est le Szimpla Kert. Ce lieu fut ouvert pour la première fois, en 2001 grâce à l’initiative d’un groupe de garçons qui a lancé un nouveau modèle de “pub”.

Le nom “ruin pub”, qui signifie “bar en ruine”, est évocateur. Il fait référence au fait que ces pubs sont créés à partir de bâtiments désaffectés du quartier de l’ancien quartier juif. Ces endroits furent délabrés après la Seconde Guerre mondiale. Les pubs en ruine de Budapest sont un must pour ceux qui visitent la capitale hongroise. Retrouvez les ambiances informelles et créatives dans ces pubs en ruine qui dominent la scène nocturne de Pest, la partie la plus moderne de la ville.